net art, video, performance

Annie Abrahams

Entraînement – festival OPEN

23, 24, 25 juin 2011
21h15

Huis Clos / No Exit
Entraînement pour un Monde Meilleur

Durée 40 min
Jauge 20 personnes
Réservation :
resa@theatre-paris-villette.com

01 40 03 72 23

Salle Bleue
OPEN
du théâtre Paris-Villette
Festival des Scènes Virtuelles
Parc de la Villette
Metro 5,  Porte de Pantin
75019 Paris

INTÉRIEUR NOIR assis devant le grand écran, les interprètes compilés en temps réel.

Avec  Maryline Cuney,  Martine Klein,  Nathalie Lamande,  Patricia Liney, Aurore Mélody Rocher, Juste Rustiké, Virginie Will et Stéphanie Zygmut.


Archives
(photos, vidéos, protocole)


Les artistes que nous avons choisi d’inviter pour ce premier Open du Paris-Villette ne signent pas leur geste par une seule et unique forme de représentation.

Ils se manifestent ici, sur un plateau de théâtre, ou bien ailleurs, à distance, sur ce territoire des réseaux de communication. Des artistes attentifs ou indifférents au cadre technologique, c’est selon…
Ils inventent, interrogent les cartes de ces mondes connectés, celle du temps et celle de l’espace, pour les publics. Ils nous livrent leurs propositions assemblées en ce premier Open du Paris-Villette, festival des scènes virtuelles. Les scènes de ces artistes existent bien, elles sont réelles et virtuelles à la fois.  Patrick Gufflet

“... Ces protocoles seront pour la plus part relativement simple, mais vont quand même vous mettre toujours dans des situations de limite. Même si parfois l’attention se portera plus sur l’image, parfois plus sur le texte, vous devez tout le temps faire attention à l’image que vous proposez avec votre webcam et au son qui vient de votre microphone.
Vous aurez un ordinateur, un casque avec microphone, une webcam indépendante et parfois aussi des feuilles avec du texte à gérer. Mais ça ne suffit pas encore, vous devez faire attention tout le temps aux autres, quelque chose que vous savez faire en tant que comédiens, mais cette fois ci pas seulement à leur présence dans l’espace et leur texte, mais aussi à l’image qu’ils filment, à l’image qu’ils donnent d’eux même ou de leur environnement.
En fait il y aura tellement d’appels à tous vos sensations que, même dans des tâches simples, vous ne pouvez pas vous fier à vos habitudes et vous serez amenez à réinventer, ré-articuler, renégocier votre présence parmi les autres.

Au début de la performance finale vous serez chacun isolé dans un autre espace, seul avec votre webcam et outillage, réunis dans cet espace partagée sur l’écran qui sera projeté devant le public. A un certain moment je vous demanderai de vous déplacer avec vos ordinateurs, qui sont reliés à l’ordinateur principal via des câbles (comme des cordons ombilicales) dont, j’aurai la maîtrise. Vous allez venir devant le public et continuer devant eux la performance de vos corps contraints par la machine.

Vous avez remarqué que vous êtes 9 dans le workshop et que dans la performance je travaillerai avec 6 personnes. Chacun de vous ne vas donc jouer que deux fois et ne pas dans la même constellation, ce qui rajoutera à l’instabilité de la performance…” AA mail aux participants de “Training”.

Advertisements

Filed under: Performance, , , , , , , , , , , ,

FIND /

Archives

Annie Abrahams
%d bloggers like this: