net art, video, performance

Annie Abrahams

XD,^_^,:3,:-D performance Magdalena Montpellier

Performance “XD,^_^,:3,:-D
12/10 18h45 Maison Louis Jouvet / ENSAD, 19 rue Lallemand, Montpellier.
Une proposition de 3G(enerations) dans le cadre du festival Magdalena Montpellier*.

XD,^_^,:3,:-D” est un défi presque intenable. Un défi de groupe. Une expérimentation.
Comment pendant 15 min. communiquer par le rire? Comment le faire à distance en étant en même temps devant un public dans une salle ? Comment utiliser ce langage commun pour, espérons-le, créer du lien?

Le rire libérateur – accusateur – désirant – coupable – complice – séduisant – hilare – thérapeutique – moqueur – apaisant – malicieux – cathartique – nerveux – incontrôlable – de connivence – vengeur – maladroit – le sourire.

3G est un groupe de recherche par la pratique artistique en ligne, constitué de Annie Abrahams, Pascale Barret et Alix Desaubliaux.
En 2018 et 2019 le groupe a travaillé sur le projet “Constallations” : Une conversation en forme de 3×3 sessions de désir/tempête/lavage cérébraux en ligne. Pour la performance “XD,^_^,:3,:-D” le groupe invite Alice Lenay, Carin Klonowski et Gwendoline Samidoust, qui ont déjà participé à une session en ligne sur le rire auparavant.

… plus nous nous faisons face et testons-partageons ensemble, plus nous prenons confiance et enrichissons l’expérience en allant plus loin. Plus on va loin, plus on se met à nu et plus il faut se faire confiance, en réalisant l’effet que le rire peut avoir sur les autres : en riant et essayant de rire, en se forçant à rire, en souriant, en ricanant, en pouffant, en explosant de rire, on se retrouve à envoyer et recevoir beaucoup d’intentions. C’est un rapport frontal et émotionnel avec l'(in)expérience : Il n’y a que le filtre de la spontanéité entre nous et les autres.” Alix 12 03 2019.

Annie Abrahams (1954), artiste et performeuse, étudie les possibilités et les limites de la communication dans les conditions du réseau.
Pascale Barret (1975), artiste queer éco-féministe visuelle, sonore et performante, utilise des médias tangibles, virtuels, scientifiques, magiques et historiques pour aborder les problèmes de trans-identités.
Alix Desaubliaux (1993) artiste et chercheur, travaille sur la façon dont nous regardons et cohabitons avec des entités numériques, des personnages de fiction et des machines.
Alice Lenay est artiste chercheuse. Elle s’intéresse aux apparitions de visages sur écran, la question de la rencontre et de l’être-ensemble au sein des environnements médiatiques.
Carin Klonowski est artiste, chercheuse et commissaire d’expositions, qui poursuit son travail de plasticienne et de chercheuse au sein de la Coopérative de recherche, à l’École Supérieure d’Art de Clermont Métropole.
Gwendoline Samidoust est plasticienne. Elle s’intéresse via la pratique de l’installation à la question de la construction du regard: des codifications culturelles ou sociales quelles sont les formes qui la prédéterminent, l’enserrent, qu’est ce qui nous permet de voir autrement ?

* 7-12/10 festival Magdalena Montpellier
10/10 14h30 CDN. Table ronde. Entre virtuel et incarné, quelles innovations sociales et écologiques ? Avec Helen Varley Jamieson, Lucille Calmel, Muriel Piqué et Annie Abrahams.

Pour vous mettre dans l’ambiance :

Advertisements

Filed under: networked performance, Performance, , , , ,

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

FIND /

Archives

Annie Abrahams
%d bloggers like this: