net art, video, performance

Annie Abrahams

XD,^_^,:3,:-D performance Magdalena Montpellier

Performance “XD,^_^,:3,:-D
12/10 18h45 Maison Louis Jouvet / ENSAD, 19 rue Lallemand, Montpellier.
Une proposition de 3G(enerations) dans le cadre du festival Magdalena Montpellier*.

XD,^_^,:3,:-D” est un défi presque intenable. Un défi de groupe. Une expérimentation.
Comment pendant 15 min. communiquer par le rire? Comment le faire à distance en étant en même temps devant un public dans une salle ? Comment utiliser ce langage commun pour, espérons-le, créer du lien?

Le rire libérateur – accusateur – désirant – coupable – complice – séduisant – hilare – thérapeutique – moqueur – apaisant – malicieux – cathartique – nerveux – incontrôlable – de connivence – vengeur – maladroit – le sourire.

3G est un groupe de recherche par la pratique artistique en ligne, constitué de Annie Abrahams, Pascale Barret et Alix Desaubliaux.
En 2018 et 2019 le groupe a travaillé sur le projet “Constallations” : Une conversation en forme de 3×3 sessions de désir/tempête/lavage cérébraux en ligne. Pour la performance “XD,^_^,:3,:-D” le groupe invite Alice Lenay, Carin Klonowski et Gwendoline Samidoust, qui ont déjà participé à une session en ligne sur le rire auparavant.

… plus nous nous faisons face et testons-partageons ensemble, plus nous prenons confiance et enrichissons l’expérience en allant plus loin. Plus on va loin, plus on se met à nu et plus il faut se faire confiance, en réalisant l’effet que le rire peut avoir sur les autres : en riant et essayant de rire, en se forçant à rire, en souriant, en ricanant, en pouffant, en explosant de rire, on se retrouve à envoyer et recevoir beaucoup d’intentions. C’est un rapport frontal et émotionnel avec l'(in)expérience : Il n’y a que le filtre de la spontanéité entre nous et les autres.” Alix 12 03 2019.

Annie Abrahams (1954), artiste et performeuse, étudie les possibilités et les limites de la communication dans les conditions du réseau.
Pascale Barret (1975), artiste queer éco-féministe visuelle, sonore et performante, utilise des médias tangibles, virtuels, scientifiques, magiques et historiques pour aborder les problèmes de trans-identités.
Alix Desaubliaux (1993) artiste et chercheur, travaille sur la façon dont nous regardons et cohabitons avec des entités numériques, des personnages de fiction et des machines.
Alice Lenay est artiste chercheuse. Elle s’intéresse aux apparitions de visages sur écran, la question de la rencontre et de l’être-ensemble au sein des environnements médiatiques.
Carin Klonowski est artiste, chercheuse et commissaire d’expositions, qui poursuit son travail de plasticienne et de chercheuse au sein de la Coopérative de recherche, à l’École Supérieure d’Art de Clermont Métropole.
Gwendoline Samidoust est plasticienne. Elle s’intéresse via la pratique de l’installation à la question de la construction du regard: des codifications culturelles ou sociales quelles sont les formes qui la prédéterminent, l’enserrent, qu’est ce qui nous permet de voir autrement ?

* 7-12/10 festival Magdalena Montpellier
10/10 14h30 CDN. Table ronde. Entre virtuel et incarné, quelles innovations sociales et écologiques ? Avec Helen Varley Jamieson, Lucille Calmel, Muriel Piqué et Annie Abrahams.

Pour vous mettre dans l’ambiance :

Filed under: networked performance, Performance, , , , ,

3G Constallations #10 + méthodologie

One year ago we: the group 3G(enerations) Alix Desaubliaux, Pascale Barret and Annie Abrahams, started a research project called Constallations. Using challenges and surprises, we defied each other in nine sessions of what Annie called contemporary net art, Pascale a non-binary inclusive laboratory and Alix performative & collaborative explorations.

ISELP, Institut d’Art Contemporain, invited 3G to come to Brussels for their 10th, this time real-life, session.
Saturday, Mai 25, 16h you are welcome to meet the three artists and Sandra Bébié-Valérian of OUDEIS at the Boulevard de Waterloo in Brussels.
Sandra will give a short talk where she analyses the project in the frame of OUDEIS’ Autorama project. Pascale, Alix and Annie will present their recently written Methodology of Constallations* and will try to translate it’s essence to the real space of the exhibition Waiting to blossom *Constallations by Pascale Barret.
Could be an object, a performance, a reading, a text, an installation …. or a mix of all this.

Constallations is devoid of a goal and has no predetermined path. Constallations is what we are when we give up our personal objectives and, when, based on our own history and skills, we tackle a challenge prepared by one of the group.
Constallations is made of travels through things one doesn’t control, of jumps in the void. Constallations is an exploration full of unexpected discoveries.

Constallations is a learning tool / a practice radically open to everything.
Constallations is a concrete utopia – on a small scale, and temporary, it must be said – but it is, and so carries a hope for a different society.
It’s a perspective.
Constallations is a path, an adventure, a chemistry, a soup that upsets habits and creates links.

Wall installation Constallations à L’ISELP

* The Methodology of Constallations will also be available in English and French on the Constallations website after the 25th.

Filed under: Event, Exhibition, , , , , , , ,

rire …

Dans le cadre de 3G Constallations nous avons fait une recherche autour du rire. Nous c’est Alice Lenay, Gwendoline Samidoust, Annie Abrahams, Alix Desaubliaux et Carine Klonowski.

le rire est indomptable

le conscient joue avec,
mais il se loge dans l’inconscient,

c’est un langage

Le processus, nos idées, protocoles, des liens vers nos captures vidéo sur un framapad qui depuis a disparu . Vous pouvez télécharger un image de l’écriture.

Une journée, d’écriture, d’expérimentations performatives en ligne. Un debrief une semaine après.

Maintenant : nous sommes prêtes pour faire une performance autour du, avec, dans le “rire” – 15 min, sans possibilité de sortir de l’écran – pur, brut – il nous faut une occasion pour ….

Filed under: networked performance, Performance, research, , ,

3G(enerations) Constallations – participation ?

3G(enerations : Annie Abrahams (Montpellier), Pascale Barret (Bruxelles) et Alix Desaubliaux (Lyon), trois artistes, trois femmes, trois générations, se retrouvent en ligne pour Constallations : un projet de rencontre où le faire est utilisé comme instrument pour défaire sa propre réflexivité, sa subjectivité systématisée et pour se lire les unes à travers les autres afin de générer des moments créatifs et inattendus.

Pour les sessions prochaines (8, 10 (plein) et 11 mars) nous accueillerons quelques personnes intéressées.

Si ça vous tente de nous joindre pour une session, écrivez un émail à Alix, Pascale ou Annie.

Les contraintes :

– il faut être disponible toute la journée de 11h à 17h.

– avoir installé et testé l’application zoom.us

Chaque instanciation est initiée / hébergée par l’une des artistes comme une invitation et un défi aux deux autres. Jusqu’à maintenant six sessions ont eu lieu : Defragmentation, Crittertalk, musingCyborg, QueeringDommage, fem-technoecologies et Partktology.

Constallations est une conversation sous la forme de 3 x 3 sessions de désirs / tempêtes / lavages cérébraux.

Constallations est un outil radical pour un non-art. 

Constallations est une confrontation attentive entre générations, visions et pratiques.

Constallations  est soutenu par OUDEIS dans le cadre de son axe de recherche sur l’exposition et l’automatisation.

Filed under: Event, Performance, research, , ,

constallations – 3G(enerations)

3G(enerations : Annie Abrahams (Montpellier), Pascale Barret (Bruxelles) et Alix Desaubliaux (Lyon), trois artistes, trois femmes, trois générations, se retrouvent en ligne pour Constallations : un projet de rencontre où le faire est utilisé comme instrument pour défaire sa propre réflexivité, son subjectivité systématisé et pour se lire les unes à travers les autres à fin de générer des moments créatifs et inattendus.

3Gv72

Constallations est une conversation sous la forme de 3 x 3 sessions de désirs / tempêtes / lavages cérébraux.
Constallations est un outil radical pour un non-art. 
Constallations est une confrontation attentive entre générations, visions et pratiques.

Chaque instanciation est initiée / hébergée par l’une des artistes comme une invitation et un défi aux deux autres. Jusqu’à maintenant trois sessions ont eu lieu : Defragmentation, Crittertalk et musingCyborg. Reprise en janvier.
Pour suivre le projet : constallations.hotglue.me.

Nous nous penchons aussi sur comment faire vivre ce projet après. Comment l’archiver ? Comment l’anarchiver ?* Comment récolter les “graines” pour pouvoir les réutiliser ailleurs? Pour qu’on puisse se les réapproprier – ne pas pour produire, mais pour faire pousser autrement. Comment y extraire des tendances / les essences / les affects?
Un protocole, une procédure ou plutôt une danse, un mouvement? Un rituel ?

3g-rouge

Constallations  est soutenu par OUDEIS dans le cadre de son axe de recherche sur l’exposition et l’automatisation.

* L’anarchive est un concept développé par le senselab Canada. Il s’agit de produire des traces qui ne sont pas inertes mais porteurs de potentiels. Hors canon.

Filed under: networked performance, research, , , , ,

Upcoming

 

  • 12/10 – 25/01 Exposition Angry Women take1 in Hadaly et Sowana, cyborgs et sorcières, l’Espace Gantner, Centre d’Art Contemporain, Bourogne.
  • 30-31/01 2020 du centre au milieu Workshop ReadingClub et Distant Movements, Laboratoire LITT&ARTS, Université de Grenoble Alpes.
  • janvier-mai Constallationss Annie Abrahams, Pascale Barret, Alix Desaubliaux, Alice Lenay, Carin Klonowski et Gwendoline Samidoust.

Find :

Join 78 other followers

Flickr bram.org


Annie Abrahams
%d bloggers like this: