net art, video, performance

Annie Abrahams

XD,^_^,:3,:-D – traces

Les dernières 5:30 min de la performance XD,^_^,:3,:-D.
Expérience de communication par le rire.

12 oct. 2019 18h45, ENSAD, Montpellier.
Une proposition de 3G(enerations) dans le cadre du festival Magdalena Montpellier. Alice Lenay, Carin Klonowski, Gwendoline Samidoust, Pascale Barret, Annie Abrahams et Alix Desaubliaux.

Les 15 minutes prévus en ont duré 20. Le public a ri aussi. D’un début un peu crispé, trop agité, la performance a évolué vers un naturel, dont les dernières minutes témoignent.

Le rire un langage? L’expérience a créé du lien, peut être même une communauté temporelle au delà de l’écran. Ça faisait du bien de voir que c’était possible.
Ça faisait aussi du bien de voir le public participer activement, de voir une partie s’emparer de la performance pour la jouer à sa/leur manière(s).

Autres images de la performance sur flickr.

Ce n’est pas un spectacle mais une expérience performative.
Le rire comme langage – est-ce possible – et si on essaie – où ça nous amène?

Alix 23/10/2019 : J’ai eu le trac à cause du public. Un stress positif, avant la performance, le stress de la scène, sûrement. Pendant la performance, je me suis sentie à l’abri, comme s’il y avait un rideau entre notre espace de connexion en ligne et le public, dans une salle, à Montpellier : nous n’étions (presque) pas dans le même espace et dans des temporalités/localités différentes. Nous avions parlé plusieurs fois du rire comme guérisseur, libérateur, soulagement : ici, il a servit à “guérir” ce trac : il y avait un réel trouble à soigner par le rire, à la différence de nos entraînements ou nous explorions peut-être un langage en essayant de comprendre quoi y exprimer réellement. Nous parlions de ces sessions d’essai et d’entraînement comme étant dures à tenir, difficiles, ce que je n’ai pas senti ici. ……
…… À travers le lien que le rire à créé entre nous, il y a eu un réel impact sur un ressenti non simulé à travers la mise en scène d’un protocole d’expression. A la fin de la performance, alors que la régisseuse tourne la caméra pour que nous puissions voir le public nous applaudir, il y a un renversement des rôles : en tant que performeuses, nous devenions le public qui performe l’applaudissement, à travers l’écran.

Contexte de cette performance :
La session “rire” dans le projet Constallations.

Filed under: networked performance, Performance, , , , ,

XD,^_^,:3,:-D performance Magdalena Montpellier

Performance “XD,^_^,:3,:-D
12/10 18h45 Maison Louis Jouvet / ENSAD, 19 rue Lallemand, Montpellier.
Une proposition de 3G(enerations) dans le cadre du festival Magdalena Montpellier*.

XD,^_^,:3,:-D” est un défi presque intenable. Un défi de groupe. Une expérimentation.
Comment pendant 15 min. communiquer par le rire? Comment le faire à distance en étant en même temps devant un public dans une salle ? Comment utiliser ce langage commun pour, espérons-le, créer du lien?

Le rire libérateur – accusateur – désirant – coupable – complice – séduisant – hilare – thérapeutique – moqueur – apaisant – malicieux – cathartique – nerveux – incontrôlable – de connivence – vengeur – maladroit – le sourire.

3G est un groupe de recherche par la pratique artistique en ligne, constitué de Annie Abrahams, Pascale Barret et Alix Desaubliaux.
En 2018 et 2019 le groupe a travaillé sur le projet “Constallations” : Une conversation en forme de 3×3 sessions de désir/tempête/lavage cérébraux en ligne. Pour la performance “XD,^_^,:3,:-D” le groupe invite Alice Lenay, Carin Klonowski et Gwendoline Samidoust, qui ont déjà participé à une session en ligne sur le rire auparavant.

… plus nous nous faisons face et testons-partageons ensemble, plus nous prenons confiance et enrichissons l’expérience en allant plus loin. Plus on va loin, plus on se met à nu et plus il faut se faire confiance, en réalisant l’effet que le rire peut avoir sur les autres : en riant et essayant de rire, en se forçant à rire, en souriant, en ricanant, en pouffant, en explosant de rire, on se retrouve à envoyer et recevoir beaucoup d’intentions. C’est un rapport frontal et émotionnel avec l'(in)expérience : Il n’y a que le filtre de la spontanéité entre nous et les autres.” Alix 12 03 2019.

Annie Abrahams (1954), artiste et performeuse, étudie les possibilités et les limites de la communication dans les conditions du réseau.
Pascale Barret (1975), artiste queer éco-féministe visuelle, sonore et performante, utilise des médias tangibles, virtuels, scientifiques, magiques et historiques pour aborder les problèmes de trans-identités.
Alix Desaubliaux (1993) artiste et chercheur, travaille sur la façon dont nous regardons et cohabitons avec des entités numériques, des personnages de fiction et des machines.
Alice Lenay est artiste chercheuse. Elle s’intéresse aux apparitions de visages sur écran, la question de la rencontre et de l’être-ensemble au sein des environnements médiatiques.
Carin Klonowski est artiste, chercheuse et commissaire d’expositions, qui poursuit son travail de plasticienne et de chercheuse au sein de la Coopérative de recherche, à l’École Supérieure d’Art de Clermont Métropole.
Gwendoline Samidoust est plasticienne. Elle s’intéresse via la pratique de l’installation à la question de la construction du regard: des codifications culturelles ou sociales quelles sont les formes qui la prédéterminent, l’enserrent, qu’est ce qui nous permet de voir autrement ?

* 7-12/10 festival Magdalena Montpellier
10/10 14h30 CDN. Table ronde. Entre virtuel et incarné, quelles innovations sociales et écologiques ? Avec Helen Varley Jamieson, Lucille Calmel, Muriel Piqué et Annie Abrahams.

Pour vous mettre dans l’ambiance :

Filed under: networked performance, Performance, , , , ,

Upcoming

 

  • 12/10 – 25/01 Exposition Angry Women take1 in Hadaly et Sowana, cyborgs et sorcières, l’Espace Gantner, Centre d’Art Contemporain, Bourogne.
  • 14/12 14h-16h30, Expérience Mouvements à Distance, Séminaire IMPEC externalisée à la Biennale d’art contemporain de Lyon.

Find :

Join 78 other followers

Flickr bram.org


Annie Abrahams
%d bloggers like this: