net art, video, performance

Annie Abrahams

Video essay – Why is the use of videoconferencing so exhausting? – in JER

Why is the use of videoconferencing so exhausting? An analysis on the demands.
Video essay by ANNIE ABRAHAMS and DANIEL PINHEIRO.

Abrahams, A., Pinheiro, D., Carrasco, M., Zea, D., La Porta, T., de Manuel, A., … Varin, M. (2020). Embodiment and Social Distancing: Projects. Journal of Embodied Research, 3(2), 4 (27:52). DOI: http://doi.org/10.16995/jer.67

Video footage from Distant Feeling(s)

Traduction en français :
Pourquoi l’utilisation de la visioconférence est-elle si épuisante? Une analyse.
l’intimité est gênante
l’intimité est gênante
AUCUN APERÇU AUCUN APERÇU AUCUN
APERÇU AUCUN APERÇU AUCUN APERÇU
AUCUN APERÇU AUCUN APERÇU
PAS DE VUE D’ENSEMBLE
vous devez scanner l’écran en continu
interruption(s)
impossible de détecter des détails subtils
pas de détail
l’imagination remplace les signes secondaires de la communication et ceux-ci doivent être traités sur leur utilité
nous sommes enclins à vérifier notre propre image tout le temps comme si nous avions besoin d’une assurance continue que la connexion existe toujours
tout le son est mélangé dans un environnement sonore mono,
cela conduit à une compression de l’espace partagé,
nous devons deviner d’où vient le son
distraction(s)
toi, je et moi
une situation triangulaire dans laquelle nous nous sentons et nous regardons nous-mêmes et les autres …
c’est psychologiquement exigeant: notre cerveau doit traiter le soi comme corps et comme image
interruption(s)
vous ne voyez les visages de près que lorsque vous êtes bébé dans un berceau ou avec un amoureux au lit
vous ne voyez les visages de près que lorsque vous êtes bébé dans un berceau ou avec un amoureux au lit
il y a du délai
nous ne sommes jamais exactement dans le même temps / espace
Tout cela contribue à un épuisement.
Nous essayons de dépasser les limites des environnements artificiels sans prendre en compte ses spécificités.
Que se passe-t-il si nous supprimons les sens que nous utilisons le plus pour communiquer?
Et si nous fermons les yeux et ne parlons pas.
Qu’est-ce qui reste?

Svp si vous utilisez ce texte citez l’original :
Abrahams, A., Pinheiro, D., Carrasco, M., Zea, D., La Porta, T., de Manuel, A., … Varin, M. (2020). Embodiment and Social Distancing: Projects. Journal of Embodied Research, 3(2), 4 (27:52). DOI: http://doi.org/10.16995/jer.67

Filed under: Articles / Texts, Performance, research, Video, , , , , ,

Upcoming

Find :

Join 96 other followers

Flickr bram.org


Annie Abrahams
%d bloggers like this: