net art, video, performance

Annie Abrahams

Une pratique du texte numérique qui dévoile ?

FirefoxScreenSnapz001

Lundi 19 juin 2017 20h30
Une pratique du texte numérique qui dévoile ?
Présentation dans la table ronde
Le texte élusif dans la littérature numérique
organisée par Yan Rucar

Annie Abrahams,
Philippe Bootz – Le texte absent comme indice d’une inadaptation
collectif RYBN – d’écriture algorithmiques
au
Centre culturel international de Cerisy-la-Salle.
Colloque Des humanités numériques littéraires ?
Sous la direction de Didier Alexandre, Milad Doueih et Marc Douguet.

Une texte sur écran n’est pas un texte, c’est peut être un image. Un texte qu’on scrolle se passe, mais ne passe pas, des bribes, des moments qui filent c’est tout. Un texte doit être au présent, rester, prendre le temps. Un texte ne peut pas se dérouler, sinon c’est un scénario. Un texte d’un temps défini impressionne, détourne, manipule, prend le dessus, m’enferme dans lui-même et souvent me laisse indifférent. Je veux pouvoir malaxer, mixer, mordre, analyser, déchiffrer un texte, y revenir, voir les détails, son histoire, je veux lui donner une mémoire, connaître son adresse, savoir d’où il vient, ce qu’il raconte. Pour pouvoir dévoiler / un rapport / une relation / soi-même / un autre / un texte a besoin de temps, de temps, de temps.

Il n’y a que le dévoilement qui compte. Le texte est la matière du dévoilement. Retour.

Ma préparation : en html ici

cerisy

Advertisements

Filed under: Conference / lecture, , , , , ,

ça a toujours quelque chose d’extrême un poème

“Reading Club, par exemple, se présente comme un espace interprétatif en constante élaboration dans lequel une équipe de lecteurs est chargée de commenter (avec Etherpad) une oeuvre choisie, en un temps limité et selon des contraintes déterminées. Or, l’exercice ne s’effectue pas à partir d’un dispositif marginal qui permettrait de distinguer et l’oeuvre et son commentaire : les lecteurs sont au contraire invités à la travailler de l’intérieur, en son centre même, de manière à la modifier :”

Peut-on reconnaître la littérature numérique ? (II) oeuvres et performances
Mark Jahjah
sur des oeuvres proposées lors du festival Chercher le texte dans  son blog Marginalia – Savoir(s) d’annotateurs

Reading Club

Ainsi, seuls des couleurs et des éléments typographiques matérialisent l’action de lecteurs anonymisés. On comprend l’objectif d’un tel exercice, nourri par les théories postsructuralistes sur la lecture, qui font du geste interprétatif un acte qui réalise l’oeuvre (l’actualise), la rend effective non pas pour un lecteur mais pour le lecteur, paradoxalement phénoménologisé (puisqu’il s’incarne dans le même temps). Plus intéressants, les commentaires des spectateurs (car nous étions aussi conviés à participer périphériquement à l’expérience) disent l’attente et révèlent la présence de corps (“10 = more coffee!!!”), traduisent plus fondamentalement l’interrogation face au dispositif  à travers des formules phatiques (“Can you see that ?”). C’est donc un trouble qui s’exprime, celui de la représentation du corps à l’écran (“je suis une couleur ?”), doublé d’une interrogation sur les conditions de possibilité d’une telle entreprise, alors même que les compétences techniques et communicationnelles des uns et des autres sont très différentes. La nature des commentaires finit ainsi par polliniser le texte central, comme si ce constat ne pouvait que déborder les cadres de l’écriture : “ça a toujours quelque chose d’extrême un poème”.

Filed under: Articles / Texts, , , , , , , ,

Upcoming

* 5/3 – 16/3 Workshop La performance en ligne comme outil de dévoilement ? ESA La Réunion.

* 29/03 15h30 Online En-semble – Entanglement Training with Antye Greie, Helen Varley Jamieson, Soyung Lee, Hương Ngô, Daniel Pinheiro and Igor Stromajer, Art of the Networked Practice symposium, School of Art, Design & Media, Nanyang Technological University, Singapore.
* April, Residency Lingagens in Künstlerhaus Villa Waldberta, Feldafing, Germany.

Find :

Join 60 other followers

Flickr bram.org


Annie Abrahams
%d bloggers like this: