net art, video, performance

Annie Abrahams

ZeTMaG 5.1 Trash / Crash

ConstallationsOuverture et Fleur/Flower ( avec Pascale Barret et Alix Desaubliaux ) sont publiés dans ZeTMaG 5.1 * – A gouter jusqu’à fin juin.
Merci à Nicolas Vermeulin.

* ZeTMaG, Temporary Zones of Expression, est un “organisme” artistique collectif, ouvert et non-commercial, dédié à la création expérimentale. Il fonctionne par thème et pendant une durée spécifique ou aléatoire.
ZeTMaG, un espace ouvert aux expérimentations et aux réactions, une zone temporaire, en transit, en mouvement qui évolue dans le temps, va s’épandre, se condenser, disparaître et renaître.

Vous pourrez y trouver aussi les propositions de Milène Tournier, Gracia Bejjani, Olivier Labbé, Camille Bloomfield, Claude Favre, Mónika Takács, Dominique Cerf, J.R Carpenter, Nicolas Vermeulin, SR, …

Filed under: Edition, Video, ,

Du centre au milieu – invitée à Grenoble.

29-30/01 2020 “du centre au milieu”, Workshop ReadingClub et Mouvements à Distance, SFR*, Université de Grenoble Alpes.

Reading Club à partir de ……….
Mouvements à Distance** chorégraphies visiophoniques. Pouvons-nous arriver à un guidage collectif – un guidage par le milieu ? Suite de l’expérience du 14 déc. à la Biennale de Lyon.

* Implantée au cœur de l’Université Grenoble Alpes, la Structure Fédérative de Recherche Création (n° FED 4269) est dédiée au développement de nouvelles pratiques et expérimentations en recherche-création.

** Mouvements à Distance est un satellite du projet Distant Movements avec Muriel Piqué et Daniel Pinheiro.

Filed under: Collective writing, networked performance, Workshop, , , , , ,

2020

mud, mobius, happyness & débrouillardise > ∞ ( & bisous )

Filed under: Uncategorized

COMPOSE & DANSE

Je viens d’écrire deux scénarios AVANT LA PAROLE et LA CHOSE APPAREIL pour le site COMPOSE & DANSE. *
Deux autres L’OEIL QUI VOUS REGARDE et LE BRAS QUI VOIT seront publié en 2020.
A faire chez vous dans votre salon, cuisine, chambre etc.

* COMPOSE & DANSE vous invite à danser, à danser comme vous êtes, à fabriquer vous même votre danse…
COMPOSE & DANSE est une application web interactive et participative dédiée à l’art chorégraphique. Elle ouvre, grâce à l’outil numérique, une nouvelle voie d’accès aux processus de création et de composition d’artistes contemporains qui placent le corps dansant au cœur de leur pratique.

COMPOSE & DANSE est un projet de Muriel Piqué.

Filed under: Articles / Texts, Performance, , , ,

Mouvements à Distance – Biennale Lyon – 14 déc.

Samedi 14 décembre 14h-16h30, Expériences Mouvements à Distance et Dronards dans le cadre du
Séminaire IMPEC.* – Interactions Multimodales Par ECran.
Ancienne Usine Fagor,
15e Biennale d’art contemporain de Lyon.

affiche Présences Numériques

Mouvements à Distance, conçue pour 12 participants munis de leurs smartphones et oreilettes/casque dure 10 minutes. Dispersé.e.s dans l’espace (sur le lieu du séminaire, mais aussi plus largement en ligne), connecté.e.s via le réseau à une interface de téléconférence ordinaire, les particpant.e.s ferment les yeux et se laissent guider par une voix dans une exercice de mouvement partagé.
Leurs téléphones mobiles fonctionnent comme des extensions photosensibles de leurs mains et produisent, projetées sur un écran, une seule image. Les yeux fermés, les particpant.e.s se concentrent sur leur corps et ne contrôlent plus leur image. Celle-ci devient du coup la trace directe de leur vécu, une transposition de leur mouvement en résonance avec les autres.
Quelques personnes de l’audience sur place peuvent participer à l’expérience, ainsi que quelques personnes en ligne.

Mouvements à Distance est un satellite du projet Distant Movements avec Muriel Piqué et Daniel Pinheiro.

* Le séminaire mensuel IMPEC, dirigé par Christine Develotte, accueille des collègues de différentes disciplines : sciences du langage, sciences de l’éducation, sciences cognitives, sciences de l’information et de la communication, psychologie, sociologie et des doctorants qui centrent leur objet de recherche sur les interactions par écran.

Filed under: Event, Performance, networked performance, , , , , ,

Distant Feeling(s) #7, Dec 7th. 2019 – archives

screen capture of Distant Feeling(s) #7

After the performance of Dec. the 7th Daniel Pinheiro formulated some interesting thoughts on the project itself since its origin in 2015: https://landproject.tumblr.com/post/189710009054/df7

It is not a proposition for a revolution nor a resolution for an evident relational crisis, it is an experience on connectivity and its fundamentals.

Distant Feeling(s) #7: Our annual re-activation of Distant Feeling(s)*.
Once again we shared time together, online, without speaking and with our eyes closed.

Distant Feeling(s) #7 happened through a video-conferencing session in zoom** on Saturday Dec. 7th 6:00 – 6:15 PM GMT+1 (Paris time).

Online.
Open to all.
Duration 15 min.

A silent, yet sentient, relational encounter. A telematic embrace where nothing seems to happen and where the lack of action is precisely its potential for fighting alienation. We are performing absentia within the network, while the network is functioning.
We research togetherness through the Internet as a way to counter its fallacy which drives the (im)possibility of collective strength.
Can we find novelty in an already established system, and act from within, towards (an)other purpose(s)?

* Distant Feeling(s) is a project by Annie Abrahams, Lisa Parra and Daniel Pinheiro. More information bram.org/distantF and landproject.tumblr.com

** If you want to join you need to install the zoom application on your device. Free download from https://zoom.us/download#client_4meeting and connect to 5 min before the performance starts.

Filed under: Event, Net art, networked performance, Performance, , , , , ,

Moonah Community Radio – constallationsOuverture

Your Voices, Your Stories
a temporary community radio station produced and operated by radio queens Sisters Akousmatica. (Phillipa Stafford + Julia Drouhin)
21 November – 14 December 2019
Moonah Arts Centre, Tasmania

image Sisters Akousmatica

Broadcasting will begin at 1800 (AEDT) 21st November  on 97.1FM in the local area and streaming at http://mixlr.com/sistersakousmatica. The project will begin with a live to air Welcome to Country by lutruwita/Tasmania-based artist and proud aboriginal woman, Janice Ross and performances by Dani Kirby and Mat Ward, and Wes Millstone.

Broadcasts will continue until 14 December, Thursdays, Fridays and Saturdays 1100 – 1500 AEDT.
ConstallationsOuverture will be played on Thursday 28 November between 1100 – 1500 AEDT .

Mixage: Annie Abrahams.
Voices: Annie Abrahams, Alix Desaubliaux, Pascale Barret.
Laughs: Alice Lenay, Gwendoline Samidoust, Alix Desaubliaux, Annie Abrahams and Carin Klonowski.
Music: “Ouverture 14” by Jan de Weille.

Archive : https://soundcloud.com/radioqueens/sets/moonah-community-radio – Live broadcast 28 – 11 – 2019 no 4. (ConstallationsOuverture starts at 39 min)

Filed under: Event, Of interest, sound piece, , , ,

Distant Feeling(s) [commented] + Distant Feelings #6 archive.

Distant Feeling(s) [commented] the video is a screencapture of Distant Feeling(s) #6 mounted with a recording of Marc Garrett and Ruth Catlow reading a remix of comments. In this remix reactions from participants in previous iterations of Distant Feeling(s) are used to address the multiple aspects of the project.
(We are very proud of this video- thanks to all who contributed.)

Comments remix .pdf (by Daniel Pinheiro and Annnie Abrahams). Words from Muriel Piqué, Zara Rodríguez Prieto, James Cunningham, Camille Bloomfield, Ruth Catlow, Daniel Pinheiro, Annie Abrahams, Lisa Parra, Johannes Birringer, Randall Packer and Nicolaas Schmidt, as well as the participants of the Laboratoire de Traverse #11Écrans : surfaces de projection et projections de soi. Qu’est-ce que l’écran fait de nous ?“, Cie in Vitro/Marine Mane, laboNRV et Les Subsistances Lyon.

Notes on my impressions from 11:30 – 11:48 AM CDT. Max Herman.

Distant Feeling(s) #6 has been performed on Sept. 26th 2019 to a live audience in ‘Spazju Kreattiv’, Valletta, Malta as part of the Video Vortex #12 opening event concerned with the aesthetics and politics of online video.

Merci pour cela Annie, pour ce miroir que tu nous tends vers nous-même, en plus de nous ouvrir des fenêtres et des portes vers les autres. Agathe Herry (online participant) 
More comments .pdf (surtout en français, mais pas seulement) by Lucille Calmel, Max Herman, Agathe Herry, Alice Lenay, Sandra Sarala and Christine Develotte.

Adnan Hazi and Andreas Treske participating in the event space in Malta.

Distant Feeling(s) is a project by Annie Abrahams, Lisa Parra and Daniel Pinheiro. More information bram.org/distantF and landproject.tumblr.com

Filed under: Conference / lecture, networked performance, Performance, Video, , , ,

XD,^_^,:3,:-D – traces

Les dernières 5:30 min de la performance XD,^_^,:3,:-D.
Expérience de communication par le rire.

12 oct. 2019 18h45, ENSAD, Montpellier.
Une proposition de 3G(enerations) dans le cadre du festival Magdalena Montpellier. Alice Lenay, Carin Klonowski, Gwendoline Samidoust, Pascale Barret, Annie Abrahams et Alix Desaubliaux.

Les 15 minutes prévus en ont duré 20. Le public a ri aussi. D’un début un peu crispé, trop agité, la performance a évolué vers un naturel, dont les dernières minutes témoignent.

Le rire un langage? L’expérience a créé du lien, peut être même une communauté temporelle au delà de l’écran. Ça faisait du bien de voir que c’était possible.
Ça faisait aussi du bien de voir le public participer activement, de voir une partie s’emparer de la performance pour la jouer à sa/leur manière(s).

Autres images de la performance sur flickr.

Ce n’est pas un spectacle mais une expérience performative.
Le rire comme langage – est-ce possible – et si on essaie – où ça nous amène?

Alix 23/10/2019 : J’ai eu le trac à cause du public. Un stress positif, avant la performance, le stress de la scène, sûrement. Pendant la performance, je me suis sentie à l’abri, comme s’il y avait un rideau entre notre espace de connexion en ligne et le public, dans une salle, à Montpellier : nous n’étions (presque) pas dans le même espace et dans des temporalités/localités différentes. Nous avions parlé plusieurs fois du rire comme guérisseur, libérateur, soulagement : ici, il a servit à “guérir” ce trac : il y avait un réel trouble à soigner par le rire, à la différence de nos entraînements ou nous explorions peut-être un langage en essayant de comprendre quoi y exprimer réellement. Nous parlions de ces sessions d’essai et d’entraînement comme étant dures à tenir, difficiles, ce que je n’ai pas senti ici. ……
…… À travers le lien que le rire à créé entre nous, il y a eu un réel impact sur un ressenti non simulé à travers la mise en scène d’un protocole d’expression. A la fin de la performance, alors que la régisseuse tourne la caméra pour que nous puissions voir le public nous applaudir, il y a un renversement des rôles : en tant que performeuses, nous devenions le public qui performe l’applaudissement, à travers l’écran.

Contexte de cette performance :
La session “rire” dans le projet Constallations.

Filed under: networked performance, Performance, , , , ,

Writing New Bodies

In her keynote lecture “‘These Waves …’: Writing New Bodies for Applied E-literature Studies”, Prof. Astrid Ensslin called Ne me touchez pas / Don’t touch me” (2003) a work of Agency Art- yess! thanks!

ELO2019, University College Cork, July 17, 2019.

https://youtu.be/nobZYl3NwRY (17:50 – 20:20)

She also humoristically pointed to e-lit’s tendency to create overlapping, opposing, confusing generation categories and talked about gazes – male, white, colonial, medical, thin-bodied, female, voyeuristic, ergodic: “a … forcefully enacted gaze which”…”physically enacts the gaze of the beholder” to end up presenting the Writing New Bodies project.

In her talk Prof Ensslin reassesed the social and psychological possibilities of e-lit research and practice by riding a new wave of applied, interventionist e-lit scholarship. She reports on the methods and early findings of the “Writing New Bodies” project, which aims to develop a digital fiction for a new form of contemporary, digital-born bibliotherapy. In following the principles of critical community codesign and feminist participatory action research, WNB engages young women ages 18-25 in envisioning worlds where they feel at home in their bodies.

Filed under: Of interest, , , , , , , ,

Upcoming

 

  • 12/10 – 25/01 Exposition Angry Women take1 in Hadaly et Sowana, cyborgs et sorcières, l’Espace Gantner, Centre d’Art Contemporain, Bourogne.
  • janvier-mai Constallationss Annie Abrahams, Pascale Barret, Alix Desaubliaux, Alice Lenay, Carin Klonowski et Gwendoline Samidoust.

Find :

Join 79 other followers

Flickr bram.org


Annie Abrahams
%d bloggers like this: